Eurovision 2022: Le duo Ludysoa et Nathan espère representer la France

Eurovision 2022:  Le duo Ludysoa et Nathan espère representer la France

LudySoa et Nathan forment le duo Soa. Avec leur chanson Seule, ces deux interprètes, sœur et frère, espèrent représenter la France lors du Concours Eurovision 2022. Interview.

Ils ne sont pas totalement inconnus des téléspectateurs : en 2020, les Français découvraient en effet LudySoa (22 ans) et Nathan (19 ans), une sœur et un frère, dans la neuvième saison de The Voice. Aujourd’hui, ces deux artistes qui forment le duo Soa sont de retour sur le devant de la scène : ils espèrent – comme onze autres candidats – représenter la France lors du Concours Eurovision 2022, organisé en Italie en mai prochain. Mais pour y parvenir, il leur faudra d’abord convaincre le public, avec leur chanson Seule, dans l’émission de sélection nationale, Eurovision France, c’est vous qui décidez.

 Quel est votre parcours ?

Nathan : On est né à Toulouse. On y a vécu cinq ans – en tout cas pour moi -, puis, nous sommes partis vivre à Madagascar, en 2008. Nous sommes revenus en France en 2016. J’ai participé à The Voice Kids, puis intégré le groupe “Les Enfants de la Terre”.

LudySoa : À Madagascar, j’ai chanté dans un groupe que j’ai créé aussi. En 2019, quand “Les Enfants de la Terre” se sont arrêtés, on a compris qu’on devait chanter ensemble. On partage cette même passion.

Nathan : C’est cette année-là que nous avons écrit la chanson “Seule”.

LudySoa : En 2020, nous avons participé à The Voice. Nous y avons fait la connaissance de Pascal Obispo. C’est grâce à lui que nous avons signé dans le label Jo & Co.

Quelle est votre dynamique ?

LudySoa : Tout se fait naturellement. Nous sommes aussi fusionnels à la scène comme dans la vie de tous les jours.

Nathan : Il peut y avoir des désaccords. Mais ça arrive peu souvent. On a commencé la musique ensemble, on continue. C’est ce qui fait notre force : on se connaît par cœur. Quand l’un de nous a des doutes, l’autre est là pour le soutenir.

Quelles sont vos influences musicales ?

Nathan : Je suis très rap français : Nekfeu, Damso et Bigflo et Oli.

LudySoa : Moi, c’est plutôt la pop, le R’n’B… J’aime beaucoup la variété américaine, mais française aussi. J’aime beaucoup Christophe Maé.

Comment est né votre titre ?

Nathan : Il a marqué la création de notre groupe en 2019. Quand j’ai écrit le refrain, c’était les mots que j’aurais voulu entendre le jour où je me suis senti seul, quelques années auparavant. En l’écrivant, je me suis dit que, si je pouvais le partager, ça pourrait peut-être redonner espoir aux gens. LudySoa a entendu le refrain, elle est arrivée de sa chambre, et elle n’a eu de cesse de me demander de le recommencer.

LudySoa : Oui (rires). En partant de là, le couplet est né, on a fusionné tout ça, et le titre Seule a vu le jour.

De quoi parle ce titre qui est au féminin ?

LudySoa : La chanson ne s’adresse pas à une femme ou à une fille, mais à une âme qui se sent seule.

Nathan : Il y a quelques années, je me sentais seul, incompris. Ce refrain-là, si je l’avais entendu à cette époque-là, il m’aurait fait du bien. On voulait partager ce message, pour que toutes les personnes qui l’entendent, et qui peuvent se sentir seules, sachent que demain, ce sera différent.

Ce message d’espoir, c’est ce qui fait sa force pour l’Eurovision ?

Nathan : Cette chanson n’avait pas été écrite en vue du Concours. Mais on s’est dit que ce message pouvait être compris de tout le monde. Si on peut le propager grâce à l’Eurovision, ce serait fou.

Comment avez-vous postulé ?

LudySoa : Notre label trouvait ce titre efficace. Ils se sont dit qu’il serait bien pour l’Eurovision.

Nathan : Maman aussi avait lancé cette idée… C’est là qu’on a postulé. Nous sommes très fiers de pouvoir participer à Eurovision France.

Êtes-vous toujours en contact avec Pascal Obispo ?

LudySoa : Nous n’avons pas perdu le contact depuis The Voice. Il est très fier de notre participation.

Nathan : C’est grâce à lui que nous avons pu entrer en studio pour travailler cette chanson. Il va nous soutenir à fond le soir de la finale.

Que représente l’Eurovision pour vous ?

LudySoa : J’en ai toujours été fan. Je n’ai raté aucune édition, j’ai même suivi le Concours Eurovision Junior l’année dernière. Ce serait un rêve.

Nathan : Je l’ai découvert il n’y a pas si longtemps. C’est LudySoa qui me l’a fait découvrir. C’est un beau concours.

Avez-vous un objectif ?

LudySoa : On le prend comme une bonne expérience, mais si nous pouvons remporter la sélection française et représenter notre pays, on va tout donner.

Nathan : C’est aussi une belle vitrine pour nous, et pour faire passer ce message.

Certains fans de l’Eurovision avaient repéré votre titre et se doutaient de sa qualification… Comment avez-vous vécu cette période ?

LudySoa : Nous étions à ce moment-là dans le casting, mais nous n’avions aucune certitude quant à notre sélection. Nous le savons depuis deux semaines. On ne pouvait pas confirmer cette rumeur.

Nathan : C’était confidentiel, mais en même temps, on ne l’a su que quelques jours avant l’officialisation.

Quels sont vos projets ?

Nathan : En trois ans, on a écrit beaucoup de choses. On attendait le bon moment pour les sortir. On commence à préparer notre EP, qui sortira après ce single. On prépare aussi un album.

LudySoa : On sortira peut-être aussi un autre single.

Qu’en est-il de votre scénographie ?

LudySoa : On a déjà commencé à répéter pour le 5 mars, mais on va garder le secret.

Nathan : Ça va être énorme !

Découvrez Seule de Soa, à suivre également ici sur Instagram.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 + 17 =


REJOIGNEZ-NOUS

Affiner votre taille en 20 minutes

Data from MeteoArt.com

LOCATION SONO

Horoscope

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Hitrusha

VOS ANNONCES

Recherche DJ Professionnel ou Amateur, contacter BLS par mail : contact@bordeauxlocationsono.com

A VOS FOURREAUX