Tennis: Retour de Djokovic sur le circuit de Dubaï avec une victoire

Tennis: Retour de Djokovic sur le circuit de Dubaï avec une victoire

Après le feuilleton autour de son visa en Australie, le numéro un mondial s’est facilement défait lundi de Lorenzo Musetti.

Plusieurs semaines après le “Djokogate” à l’Open d’Australie, le Serbe fait enfin parler de lui pour ce qu’il est vraiment, un joueur de tennis. Novak Djokovic s’est imposé face à l’Italien Lorenzo Musetti (6-3, 6-3), lundi 21 février, pour son entrée en lice dans le tournoi de Dubaï.

Le numéro un mondial a lancé sa saison 2022 aux Emirats arabes unis avec l’espoir de conserver son fauteuil menacé de roi du tennis. Déchu de son titre en Australie, il pourrait tomber de son trône le 28 février. Son dauphin, le Russe Daniil Medvedev, peut le lui subtiliser s’il remporte le tournoi d’Acapulco, au Mexique, qui se déroule simultanément au rendez-vous de Dubaï, et ce, quelle que soit l’issue à Dubaï.

Medvedev ” mérite d’être numéro un”

“Il mérite d’être numéro un”, a déclaré Djokovic à propos du Russe, finaliste de l’Open d’Australie. “Si cela arrive cette semaine, je serai le premier à le féliciter”, a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse dimanche.

Le champion serbe a aussi fait part de son “enthousiasme” à l’idée de renouer avec le circuit aux Emirats où le vaccin contre le Covid-19 n’est pas obligatoire pour entrer sur le territoire. Il a par ailleurs été accueilli sous les applaudissements du public à son arrivée sur le court. Plus tôt la semaine dernière, “Djoko” était sorti de son silence, pour la BBC puis la télévision serbe, expliquant ne pas être “antivax”, mais souhaitant continuer à “contrôler ce qu’on injecte” dans son corps.

Il s’était aussi dit “prêt à payer le prix” de ses convictions même si cela doit lui coûter sa participation aux trois autres tournois majeurs cette saison, à savoir Roland-Garros (22 mai-5 juin), Wimbledon (27 juin-10 juillet), l’US Open (29 août-11 septembre), et de facto la course au record.

“On espère tous que la crise sanitaire va évoluer dans un sens positif mais si cela ne change pas, il faudra un pass vaccinal et donc Novak Djokovic ne sera pas avec nous” à Roland-Garros, a affirmé la ministre française des Sports, Roxana Maracineanu, au micro de RTL dimanche. “Qu’il soit vacciné ou non, la bonne chose serait que Novak Djokovic puisse rejouer les Grands Chelems”, a de son côté estimé Nadal.

Après Dubaï, “Djoko” figure sur la liste des engagés pour le Masters 1000 d’Indian Wells (7-20 mars), dans le désert californien. Mais il n’a pas le droit d’entrer sur le territoire américain sans être vacciné.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 2 =


REJOIGNEZ-NOUS

Affiner votre taille en 20 minutes

Data from MeteoArt.com

LOCATION SONO

Horoscope

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Hitrusha

VOS ANNONCES

Recherche DJ Professionnel ou Amateur, contacter BLS par mail : contact@bordeauxlocationsono.com

A VOS FOURREAUX