Marcher à jeun pour perdre du poids, bonne ou mauvaise idée ? L’avis d’un coach sportif

Marcher à jeun pour perdre du poids, bonne ou mauvaise idée ? L’avis d’un coach sportif

Marcher le ventre vide permet-il de mieux brûler la graisse ?  Mauvaise nouvelle pour ceux qui misaient sur cette …

Faire des exercices pour les abdominaux ne fait pas fondre la graisse qu’on juge excédentaire. Mais marcher, si… À condition de suivre certaines règles sportives et nutritionnelles qui favorisent la dépense calorique. Au point de mettre un pied devant l’autre le ventre vide ? On a demandé à d’Aymeric, coach à L’Appart Fitness, si marcher à jeun était, ou non, une bonne méthode pour perdre du poids.

Marcher à jeun pour perdre du poids, mauvaise idée

Marcher le ventre vie incite, paradoxalement, à manger trop

« Le fait de marcher à jeun va symboliquement puiser dans les réserves glucidiques et lipidiques plus rapidement qu’avec un estomac plein », rappelle le coach sportif. Mais attention au retour de bâton ! « Effectuer une séance le ventre vide va ouvrir l’appétit, met en garde Aymeric. On aura alors tendance à faire un repas trop important à la suite de l’exercice, ce qui se révèlera contre-productif ».

L’exercice à jeun peut favoriser la perte de muscles

Si l’on cherche avant tout à se muscler, affronter sa séance de sport à jeun peut, là encore, se révéler délétère. « Cela peut contribuer à la perte de muscle, prévient le coach. Car si l’organisme a consommé toutes ses réserves de glycogène, son carburant, il va aller chercher de l’énergie ailleurs et donc dans les muscles. Évidemment, cela arrive seulement si la personne pratique le sport à grande échelle ! »

La bonne option : manger léger avant la marche, la clef pour allonger la séance et éviter l’hypoglycémie

Plutôt que de s’affamer, mieux vaut donc manger – léger. Croquer dans un fruit ou en siroter le jus fraichement pressé permet de prévenir les fringales démesurées tout en limitant l’hypoglycémie pendant l’effort. Mieux, ce léger booster permet d’effectuer des séances plus longues et/ou plus intensives, qui brûleront davantage d’énergie.

Comment mincir en marchant : 3 astuces pour perdre du poids grâce à ses pas

1. Accompagner la marche d’un léger déficit alimentaire

 

« Pour perdre du poids plus rapidement, la marche doit s’accompagner d’un léger déficit alimentaire », recommande Aymeric. En effet, une session de 30 minutes à 4 km/h permet de brûler seulement 150 calories en moyenne – selon les individus. Bien sûr, ce déficit calorique doit être réalisé de façon raisonnée, en permettant simplement que la quantité d’énergie dépensée par l’activité physique soit légèrement supérieure à celle qui est ingérée. Pas question de s’affamer, au risque de voir chuter son métabolisme de base, et donc la dépense énergétique naturelle.

2. Varier la vitesse et le relief d’entraînement

Chaque organisme étant différent, le temps nécessaire pour constater les effets de la marche sur la silhouette est, lui aussi, propre à chacun. La bonne option ? Varier les plaisirs, afin de maximiser les chances de trouver la technique qui fera mouche. « Pendant une durée d’au moins 30, 45 minutes, on alterne les vitesses (de 4 à 7 km/h) et le relief d’entraînement (à plat, en côte, sur des marches d’escalier) », préconise le coach L’Appart Fitness.

3. Utiliser des poids pour brûler plus de calories et se muscler davantage

Des bracelets lestés pour dépenser plus d’énergie

Afin de brûler davantage de calories, on peut utiliser des poids pour lester les chevilles. « En pesant plus lourd, on ajoute une charge supplémentaire qui favorise une activation plus importante et plus rapide des muscles », précise le Aymeric.

Dans le commerce, la plupart des modèles sont proposés sous forme de bracelets dotés de sangles à scratch réglables, qui peuvent également être accrochés sur les poignets. Certains sont même adaptés à la pratique de l’aquagym et à la marche dans l’eau en piscine ou même en mer toute l’année (la baignade en hiver étant parée de vertus).

Des poids pour faire travailler les muscles davantage

Non contents de favoriser la dépense énergétique, les poids accrochés aux chevilles accentuent le travail des muscles, qui se développent en s’adaptant à l’effort fourni. « La marche favorise la tonification musculaire, qui se mettra en place principalement au niveau des membres inférieurs (fessiers, cuisses…) mais également de la sangle abdominale, ainsi que le long de la colonne vertébrale (muscles locomoteurs », indique le coach sportif.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 27 =


REJOIGNEZ-NOUS

Affiner votre taille en 20 minutes

Data from MeteoArt.com

LOCATION SONO

Horoscope

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Hitrusha

VOS ANNONCES

Recherche DJ Professionnel ou Amateur, contacter BLS par mail : contact@bordeauxlocationsono.com

A VOS FOURREAUX