Le Bilan de Riner sur ses jeux olympiques

Le Bilan de Riner sur ses jeux olympiques

 

“Cette médaille a un goût encore plus particulier parce que c’est au Japon, a-t-il confié dimanche, en direct sur BFMTV. Cette olympiade a été compliquée, elle a duré cinq ans. On est au le pays du judo, au Budokan, face aux Japonais. C’est une médaille particulière, une médaille historique. On est champion olympique et moi je suis triple champion olympique. Que demander de plus ? Je repars comblé de ces Jeux olympiques. Ce sont des Jeux olympiques réussis avec deux médailles. Donc grosse, grosse fierté. Je suis ravi.”

“Je suis le plus titré de l’histoire de mon sport”

Malgré son couac en +100 kg ? “A ce niveau, il y a forcément de la déception mais je reviens de trop loin pour être déçu. Je vais passer sur ce quart de finale perdu. Aujourd’hui, je suis le plus titré de l’histoire de mon sport, c’est une grande fierté. Surtout quand des grands champions comme Nomura (triple champion olympique japonais, ndlr) me disent : “Aujourd’hui tu es the greatest” (le plus grand). Ça fait chaud au cœur et ça récompense des années de travail.”

“Oui, je vais aller jusqu’à Paris”

Il y en aura encore au moins trois autres jusqu’à Paris 2024. Avec l’objectif d’une nouvelle médaille d’or olympique en France, à 35 ans. “Terminer à la maison, ce serait cool, reconnait Riner. Parler aujourd’hui des Jeux olympiques de Paris, c’est un peu prématuré. Oui je vais les faire, oui je vais aller jusqu’à Paris. Mais aujourd’hui, j’ai envie de profiter de la médaille.”

 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =


REJOIGNEZ-NOUS

TV

Data from MeteoArt.com

LOCATION SONO

Horoscope

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Hitrusha

OFFRE POUR VOUS

VOS ANNONCES

Recherche DJ Professionnel ou Amateur, contacter BLS par mail : contact@bordeauxlocationsono.com